Proposez-nous votre article !

Transfert d’Isaiah Thomas : reflet d’une dure réalité NBA

Posté le 06/01/2018 par Geoffroy Brändlin rubrique Basketball

7503
0'

Isaiah Thomas photographié contre les Washington Wizards en 2017 - Photo Keith Allison
Isaiah Thomas en Octobre 2017 après son transfert aux Cleveland Cavaliers - Photo Eric Drost
Fin août 2017, toute la NBA apprenait, surprise, voire choquée (pour les fans des Boston Celtics), le plus gros transfert de l’été. Les Celtics perdait leur star Isaiah Thomas ainsi que Jae Crowder, Ante Zizic et deux tours de draft. En retour, les Cleveland Cavaliers cédaient Kyrie Irving, leur meneur star en pleine forme qu’ils avaient draftés en 1ère position en 2011, désirant sortir de l’ombre de LeBron James.

Kyrie Irving : le déclencheur du trade

Kyrie Irving en avait assez d’être considéré comme numéro 2 à Cleveland où le « King » LeBron James ne pouvait pas être détrôné. Après une bague obtenue et deux finales perdues, l’actuel meneur des Celtics demanda son transfert, à la surprise générale, requête que les Cavaliers acceptèrent bien que, selon « Basket Session.com » Tyronn Lue voulait le convaincre de rester, quitte à prendre le risque de voir le meneur prendre la tangente en tant qu’agent libre à l’été 2018. En le laissant partir, les « Cavs » empochèrent le jackpot avec un meneur talentueux (bien que blessé) en la personne d’Isaiah Thomas, ainsi que deux autres joueurs et deux tours de drafts pour renforcer leur effectif.

La victime : Isaiah Thomas

En avril 2017, ce fut le drame : Isaiah Thomas, « le petit de la NBA » (1m75), mais à l’impact énorme (surtout en fin de match), perdit sa sœur dans un accident de la route. Pourtant, le « lutin » retourna sur le parquet afin d’affronter les Chicago Bulls pour le 1er tour des playoffs, en pleurs mais se sacrifiant pour la franchise dans laquelle il était entrain de marquer l’histoire. « IT » fut aux côtés de son équipe lors de toute la campagne des playoffs jusqu’à sa blessure en finale de Conférence Est face aux « Cavs » qui précéda leur élimination. Qui aurait prédit que la franchise se débarrasserait de ce joueur qui leur a tant sacrifié et dont les fans sont fous ? Personne ; mais cette triste réalité reflète l’image d’une NBA imprévisible pour la majorité des joueurs qui n’ont pas la possibilité de s’opposer à un transfert entrepris par leur franchise. La tristesse d’Isaiah Thomas est visible dans « Book of Isaiah : Chapter five » (disponible ci-dessous) où l’on découvre l’homme derrière le joueur que le sport impacte non seulement personellement, mais aussi sa famille et son entourage.

Le 2 janvier fut la date du retour d’Isaiah Thomas contre les Portland Trail Blazers où il montra des signes très encourageants en inscrivant 17 points et délivrant 3 passes décisives en 19 minutes. Bonne reprise à lui et bonne intégration au sein des Cavaliers !

Réaction d'Isaiah Thomas à son transfert

Geoffroy Brändlin

Etudiant à l'Université de Lausanne (SUI) et coureur de fond et demi-fond

Articles similaires