Proposez-nous votre article !

Les familles de sportifs professionnels

Posté le 07/10/2017 par Geoffroy Brändlin rubrique Divers

7370
0'

Photo Keith Allison/Gsus Llanos/Dijk, Hans van, Anefo/Chell Hill/David Ruddell

« La famille Zidane »

Zinédine Zidane a un palmarès hors norme : en tant que joueur il remporta la Coupe du Monde, l’Euro, la Ligue des Champions, le Championnat d’Espagne, la Super Coupe d’Espagne sous les couleurs du Real Madrid (2001-2006) et le championnat italien avec la Juventus de Turin (1996-2001). Il fut ainsi nommé « Ballon d’or » de l’année en 1998. Zinédine Zidane poursuit actuellement une magnifique carrière d’entraîneur au Real Madrid où il étoffe le palmarès du club depuis sa prise de fonction en 2016 (1x Liga BBVA, 2x Champions League, 2x Supercoupe de l’UEFA, 1x Supercoupe d’Espagne, 1x Coupe du Monde des Clubs). A côté de sa carrière, le joueur épousa Véronique Fernandez avec qui il eut 4 garçons. Tous les membres de la fratrie évoluent dans le monde du football. Le premier, Enzo, 22 ans, joue cette année au Deportivo Alavés après avoir longtemps été un pilier de l’équipe réserve du Real Madrid. Le deuxième, de trois ans son cadet, se prénomme Luca et évolue en tant que gardien de but du Real Madrid Castilla (équipe réserve du Real Madrid). Il joua aussi quelques matchs internationaux juniors : d’abord sous les couleurs espagnoles (2009 : -15 ans) puis sous les couleurs françaises des moins de 19 ans en 2014. Le troisième, Théo, est né en 2002, il évolue quant à lui au poste d’attaquant. Il joue actuellement, comme son petit frère Elyaz (né en 2005), dans les équipes jeunesse du club madrilène et certains de ses buts furent très remarqués par les médias français.

« La famille Noah »

Yannick Noah marqua le tennis français de son empreinte. Les gens le connaissent actuellement en tant que joueur pour ses 23 titres, sa place de numéro 3 mondial et son titre à Roland Garros, mais le sport est une affaire familiale chez les Noah.

En effet, le père de l’intéressé baignait déjà dans le monde du sport. Zacharie Noah, né à Yaoundé, fils d’un ancien tirailleur travaillant dans des plantations de cacaoyers, et décédé en début d’année dans sa ville natale, évolua en tant que footballeur professionnel dans l’Hexagone où il eut une belle carrière, bien qu’elle prît fin prématurément suite à une sérieuse blessure. Sa carrière fut tout de même marquée par une belle victoire en Coupe de France en 1961 avec son équipe de l’UA Sedan-Torcy.

Après les carrières sportives de Zacharie et de Yannick, on aurait pu penser que l’aventure allait s’arrêter là, mais ce ne fut pas le cas, car le fils du tennisman décida de faire carrière dans le basketball. En effet, Joakim Noah débarqua en 2007 en NBA, ligue dans laquelle il joue toujours actuellement. Le pivot, du haut de ses 2m11, fut révélé par les Chicago Bulls avec lesquels il joua jusqu’à son départ chez les Knicks de New-York en 2016. Joakim Noah fut sélectionné à deux reprises au prestigieux All-Star Game et fut nommé meilleur défenseur de l’année en 2014. Sa carrière se passe actuellement moins bien avec une suspension pour dopage en mars 2017 et des performances à la baisse. Le joueur possède néanmoins d’énormes capacités qu’il a prouvées il y a quelques années et grâce auxquelles il pourrait rebondir.

« La famille Adams »

Ne vous inquiétez pas, je ne me moque pas de vous. En effet je ne vais pas vous parler de « La Chose », mais bien de Valérie Adams et de Steven Adams. Nés d’une fratrie de 18 enfants en Nouvelle-Zélande, les deux sportifs ont 9 ans de différence. Valérie montra son talent très tôt en remportant d’abord les championnats du monde du lancer du poids chez les cadets, puis chez les juniors. Ses résultats en compétition internationale furent par la suite monstrueux : elle décrocha trois médailles olympiques dont deux en or, quatre titres mondiaux et gagna la Diamond League à trois reprises. Son frère Steven Adams s’illustra en basketball. En effet, il intégra l’université de Pittsburgh et joua avec leur équipe des Panthers pendant une année avant de se présenter à la Draft en 2013. Après une saison de « rookie » timide, il s’imposa peu à peu dans la rotation de l’Oklahoma City Thunder. Steven joue désormais comme pivot titulaire aux côtés du MVP Russell Westbrook et des All-Stars Carmelo Anthony et Paul George.

« La famille Fernandes »

Nous allons parler d’une grande famille de footballeurs dont font partie deux des joueurs de l’équipe de Suisse : Gelson et Edimilson Fernandes. Gelson voyagea beaucoup pendant sa carrière. Actuellement milieu de terrain à Francfort, l’international suisse joua dans 6 pays différents : la Suisse, l’Angleterre, la France, l’Italie, le Portugal et l’Allemagne. Il fut notamment le sauveur de la sélection nationale en marquant le but de la victoire contre l’Espagne à la Coupe du Monde 2010 en phase de groupe. Edimilson, l’un de ses cousins, joue actuellement à ses côtés en équipe de Suisse. Ce dernier gagna la Coupe de Suisse en 2015 sous les couleurs du FC Sion, une année avant de déplier bagage en terres anglaises et d’endosser le maillot de West Ham United pour lequel il joue actuellement.

Gelson Fernandes est aussi le cousin de l’ancien footballeur du FC Bâle, jouant désormais au Mont, Cabral et d’Elton Monteiro qui porte actuellement le maillot du FC Lausanne-Sport.

« La famille Atcho »

Athlète du Lausanne-Sports Athlétisme depuis des années, Sarah Atcho (née en 1995) montra très tôt son talent de sprinteuse. Elle gagna en 2009 le relais 4x80m des championnats suisses en catégorie des moins de 16 ans. Sarah Atcho continua sur sa lancée en récoltant les années suivantes de nombreuses médailles nationales dans les catégories jeunesses. Âgée seulement de 16 ans, elle décrocha en février 2012 la médaille de bronze du 60m chez les femmes élites. En juillet de la même année, un mois à peine après son 17ème anniversaire, elle participa aux Championnats du Monde des moins de 20 ans sur 200m et 4x100m en terminant respectivement 34ème et 10ème. Elle retrouva ces championnats deux ans plus tard avec des très bonnes 11èmes et 5èmes places sur les mêmes distances. Sarah Atcho s’imposa en 2015 dans l’équipe type du 4x100m féminin grâce à laquelle elle prit part aux Championnats du Monde à Pékin, puis l’année d’après aux Jeux Olympiques de Rio. Sa saison 2017 fut éblouissante, à commencer par le mois de mars où elle participa autant sur 60m (9ème et record suisse U23) que sur 400m (21ème) aux Championnats d’Europe en salle. Elle fut également de la partie à Athlétissima (200m/4x100m : record de suisse), aux Européens U23 (200m : 2ème/4x100m : 3ème), aux Jeux de la Francophonie à Abidjan (200m : 2ème) et surtout aux Mondiaux de Londres (200m : 14ème/4x100m : 5ème et record de suisse). Le meilleur est à venir !

Frère de Sarah Atcho, Evrard évolue actuellement en tant que basketteur professionnel au Morges Saint-Prex Basket. Entre 2011 et 2014, il joua pour l’Université du Kansas et en sélection nationale aux côtés notamment de Clint Capela, alors pivot de Chalon-sur-Saône. Evrard Atcho, du haut de ses 2 mètres 8 participa à la compagne de qualification pour les Championnats d’Europe 2015 de Basketball. Il remporta en 2017 le Swiss Tour 3x3 et occupa la 14ème place du 3x3 World Tour 2017.

Geoffroy Brändlin

Etudiant en Lettres à l'Université de Lausanne (SUI) et coureur de fond et demi-fond

Articles similaires