Proposez-nous votre article !

Ligue des Champions 2007-2008 : Que sont-ils devenus ?

Posté le 07/04/2019 par Geoffroy Brändlin rubrique Football

2107
0'

Edwin van der Sar en plein match - Photo Austin Osuide
Edwin van der Sar en 2015 - Photo Web Summit 2015
L’édition de la Ligue des Champions 2007-2008 avait eu un immense succès auprès du public, boostée notamment par la création d’un album Panini pour l’occasion, les audiences télévisuelles ne cessant d’atteindre des records. J’étais parmi ces enfants qui ont regardé la page d’une génération exceptionnelle de joueurs se tourner : la génération Zinédine Zidane (retraité en 2006), Dida, Figo, Beckham, Van Nistelrooy, Ronaldo. Que sont devenus les joueurs emblématiques de cette édition 2007-2008 bientôt 11 ans après la finale ?

« Les Finalistes »

Edwin van der Sar

Tout gardien de but, même sorti des couches, doit connaitre Edwin van der Sar, gardien mythique de Manchester United qui peut être considéré à ce jour comme l’un des meilleurs gardiens de tous les temps. Ses caractéristiques ? Une carrière immense en termes de palmarès, lui qui a offert en 1995 à l’Ajax Amsterdam sa dernière Ligue des Champions, mais aussi une longévité à la Roger Federer, car en stoppant magistralement le tir au but d’Anelka, il a remporté cette édition 2008 à l’âge de 37 ans. Il est resté le gardien titulaire des cages mancuniennes jusqu’en 2011, raccrochant les crampons à l’âge de 40 ans, après la défaite de son équipe face au FC Barcelone en finale de la Ligue des Champions.
Une année plus tard, il rentre au bercail, acceptant le poste de Directeur Marketing de l’Ajax Amsterdam qu’il occupe toujours actuellement. Toutefois, en 2016, le destin l’a amené à accepter de reprendre ses gants une dernière fois en 4ème division néerlandaise, en remplacement du gardien titulaire blessé, dans le club où il a fait ses premiers pas chez les juniors : à la manière de la finale de la Ligue des Champions 2008, Edwin van der Sar a arrêté un penalty, accordant le match nul à son équipe.

Rio Ferdinand

Rio Ferdinand a montré de nombreux de talents tout au long de sa carrière de défenseur central, mais continue toujours à nous surprendre par son ingéniosité. Fidèle 12 ans au maillot mancunien et ayant gagné de nombreux titres collectifs et individuels, le joueur anglais est aussi connu pour s’être blessé de la manière la plus stupide (je suis tenté de dire drôle) : en 2001, alors qu’il joue pour Leeds United, notre cher Rio Ferdinand est victime d’une distension du tendon en se relevant après avoir passé plusieurs heures à regarder la TV, le pied sur sa table basse. Se blesser en rêvassant devant un film c’est fort ! Lorsqu’il prend sa retraite en 2015, il devient d’abord consultant à la télévision britannique, comme beaucoup de joueurs retraités avant lui. Pourtant l’ancien défenseur historique de Manchester United fait une annonce pour le moins surprenante en 2017 : il aimerait aborder une reconversion sur les rings en tant que Boxeur professionnel avec comme coach l’ancienne star de la Boxe Richie Woodhall. C’est plutôt original ! Malheureusement le rêve de devenir professionnel de ce sport qui lui a permis d’accepter la mort de sa femme, tragiquement décédée des suites d’un cancer, n’a pas pu se réaliser, la fédération britannique de Boxe ayant refusé de lui accorder une licence professionnelle.

Les finalistes infatigables : Florent Malouda et Didier Drogba

En 2008, ils étaient coéquipiers à Chelsea et, jusqu’à il y a quelques mois, ils jouaient toujours ! Le premier est français et a 80 sélections nationales à son compteur. Tout comme son coéquipier Didier Drogba, il a remporté 4 ans après cette défaite l’édition 2012 de la Ligue des Champions sous les couleurs du club londonien, ce qui a été l’un des moments majeurs de sa carrière à côté de la finale perdue de la Coupe du Monde 2006 dans l’Olympiastadion de Berlin. Il a joué en 2018 au Luxembourg après 4 années entre l’Inde et l’Egypte. En 2011, le natif de Guyane française devient actionnaire du club de Dijon. En février 2019, Florent Malouda rejoint le staff du FC Zürich : il prend actuellement part à la formation des jeunes et des attaquants de l’équipe première.
Didier Drogba est une légende du football mondial et africain en particulier. Après avoir remporté quasiment tous les titres collectifs les plus prestigieux de la planète, il a eu envie de se dépenser sur les pelouses jusqu’à l’âge 40 ans. Grande star à Chelsea, l’attaquant ivoirien vit de 2015 à 2018 sur le continent américain, jouant pour l’Impact de Montréal et le Phoenix Rising. Même s’il a habité loin de sa Côte d’Ivoire natale pendant la majeure partie de sa carrière, Didier Drogba est loin de l’oublier : en effet, le footballeur a construit avec sa fondation une école primaire dans le village de Gagnoa, à la population gravement affectée par la déforestation et la pauvreté. Alors que récemment, les médias l’annonçaient futur entraineur, la légende des « Eléphants » a mis fin aux spéculations, déclarant se concentrer sur ses autres projets comme sa fonction de vice-président de l’organisation internationale Peace and Sport.

La reconversion originale de Paolo Maldini

Joueur légendaire de l’AC Milan et détenteur du record de matchs joués en Série A, Paolo Maldini et son équipe tenante du titre n’ont pas brillé lors de cette édition, se faisant éliminer dès les 8èmes de finale par le FC Arsenal. Le défenseur légendaire italien quasiment quarantenaire et qui a une armoire à trophées tellement bien remplie qu’il y aurait de quoi lui consacrer un article tout entier, a pris sa retraite l’année suivante en 2009. Toutefois, sa reconversion est assez surprenante : alors que l’on pouvait s’attendre à le voir beugler depuis un banc de touche ou commenter les matchs des petits jeunots en mettant tout le monde d’accord que « c’était mieux avant », Paolo lui a voulu commencer un nouveau sport : le tennis. Enfin, pour un seul match de double professionnel au premier tour du tournoi Challenger de Milan. La défaite est sans appel (1-6 1-6), lui qui ne s’entraîne qu’une fois par semaine à cause de ses problèmes de genoux récurrents et de son emploi du temps très chargé, bien que jouer un match professionnel à l’âge de 49 ans est remarquable ! Le tennis n’est néanmoins pas sa seule occupation : il a pris part en 2015 à la création du Miami FC.

Les entraîneurs

La reconversion la plus attendue des joueurs retraités est celle d’entraîneur et de nombreux illustres participants à cette Ligue des Champions 2008 ont choisi ce chemin : Roberto Carlos, Filippo Inzaghi, Alessandro Nesta et Raùl Gonzalez notamment.
Le premier, champion du monde avec le Brésil en 2002, a entraîné tout autour du monde (en Russie, Turquie et Inde), mais n’a pas abandonné sa passion, jouant régulièrement des matchs de Futsal. Filippo Inzaghi et Gennaro Gattuso ont eu un destin lié. En plus d’avoir joué ensemble pendant 11 ans sous les couleurs de l’AC Milan, ils ont tout les deux entraîné les « Rossoneri ». : Filippo Inzaghi entre 2014 et 2015, alors que Gennaro Gattuso (qui a commencé sa carrière d’entraîneur au FC Sion) les entraîne actuellement depuis 2017.
Après Zinédine Zidane qui a ramené la gloire au Real Madrid en l’entraînant, Raúl semble suivre ses traces. Après avoir pris sa retraite il y a trois ans avec les New York Cosmos, il a été nommé entraîneur de l’équipe des moins de 18 ans du Real Madrid.

Que retenir ?

Les sportifs professionnels tombent souvent dans l’oubli après leur retraite et leur reconversion n’est souvent que très peu relayée médiatiquement, mais pourtant leur vie post-compétition est souvent passionnante : devenir Boxeur, Tennisman ou directeur marketing ? Pourquoi pas !

Geoffroy Brändlin

Etudiant à l'Université de Lausanne (SUI) et coureur de fond et demi-fond

Articles similaires