Proposez-nous votre article !

Athlétisme : Des nouvelles rivalités se profilent sur les sprints

Posté le 14/07/2019 par Geoffroy Brändlin rubrique Athlétisme

784
0'

Usain Bolt a-t-il trouvé un successeur ? Pas un seul, parce que cette saison 2019 nous montre de nouvelles rivalités, plus nombreuses, qui rendent les issues des sprints indécises et passionnantes. Une nouvelle ère commence, éclipsant celle des duels à la Bolt-Gatlin ou à la James-Merritt.
Michael Norman Jr et Noah Lyles discutant aux championnats du monde juniors 2016 lorsqu'ils demeuraient encore dans un certain anonymat - Photo Pit1233

Lyles-Coleman sur 100 m

Le duel entre Lyles, 21 ans, et Coleman 23 ans, est déjà lancé. A Shanghai, pour l’ouverture des 100 m de la Diamond League, il était attendu comme l’un, voire le moment fort du meeting. Et ils ne nous ont pas déçus. C’est à la photo finish que les deux jeunes américains se sont départagés, Noah Lyles s’imposant en 9’’86 dans le même chrono que Christian Coleman.

Coleman détient actuellement la meilleure performance mondiale de l’année avec son chrono de 9’’81 couru au Prefontaine Classic le 30 juin devant Gatlin.

Le champion du monde en titre Justin Gatlin, 37 ans, qui a couru en 9’’87 cette saison à Palo Alto et Filippo Tortu (21 ans) qui vaut 10’’10 actuellement devraient prendre part à la lutte aux médailles aux championnats du monde 2019 de Doha. Toutefois, toute l’attention sera fixée sur le duo Lyles-Coleman. Cette année, les Etats-Unis auront de quoi frapper un grand coup sur le 4x100 m masculin ! Attention à ne pas enterrer Justin Gatlin qui a battu Noah Lyles sur 100 m au meeting Diamond League de Monaco vendredi 12 juillet.

A noter aussi que Divide Oduduru (22 ans) et Yohan Blake sont également de sérieux rivaux avec respectivement 9’’86 et 9’’96 sur 100 m.

Norman Jr-Van Niekerk-Kerley et James sur 400 m ?

Une autre discipline s’annonce passionnante en 2019 : le 400 m ! Le jeune Michael Norman Jr (21 ans) qui avait défié la chronique l’année passée en battant le record du 400 m indoor dans le cadre du championnat universitaire américain (NCAA), est entrain de prendre son envol, mais il n’est pas le seul. L’autre américain, Fred Kerley (24 ans), a un potentiel très intéressant. Il affiche des chronos régulièrement en dessous des 45 secondes comme ses 44’’49 établis le 8 juin 2019 à Kingston. Vainqueur de l’édition 2018 de la Ligue de Diamant, il sera toutefois difficile pour lui de battre Norman Jr, qui a déjà couru en 43’’45 en avril.

2019 devrait aussi marquer le retour de deux champions confirmés en les personnes du recordman du monde Wayde Van Niekerk, de retour de sa grave blessure au genou qui l’avait privé de la saison 2018, mais ralenti par son genou pendant sa préparation, et du champion du monde et olympique Kirani James, de retour après quelques saisons gênées par les blessures. Van Niekerk (26 ans) et James (26 ans) sont encore jeunes et si leurs problèmes physiques les laissent tranquilles, on pourrait voir un plateau extrêmement rapide les saisons à venir et bien sûr en septembre pour les championnats du monde de Doha. Norman Jr, Kerley, Van Niekerk et James étaient tous annoncés pour le meeting Prefontaine Classic, mais les deux derniers cités ont renoncé, laissant Michael Norman Jr dominer facilement ses compatriotes Montgomery et Kerley. Kirani James et Wayde Van Niekerk seront-ils au top à Doha ?

Attention aux autres Américains en verve cette saison et tous nés en 1997 : Kahmari Montgomery (44’’23) et Stewart Trevor (44’’25). Rai Benjamin qui est aligné sur le 400 m Haies affiche quant à lui 44’’31 sur 400 m plat, mais ne sera évidemment pas en lice sur la distance à Doha.

Benjamin-Warholm-Samba sur 400 m Haies

Cette rivalité se dessine cette année entre l’Américain, le Norvégien et le Qatari, même si l’avantage appartient encore à l’habitué des Diamond League Abderrahman Samba. Lors du meeting de Shanghai, le 18 mai 2019, les hostilités ont été lancées : Samba s’est imposé dans un très bon 47’’27 contre Benjamin et ses 47’’80. Warholm manquait à l’appel, mais n’a pas tardé à répondre à Oslo avec un record personnel, européen et du meeting en 47’’33. Rai Benjamin a impressionné et a envoyé un message à ses concurrents avec un nouvelle meilleure marque mondiale de la saison en 47’’16 au meeting Prefontaine Classic. On a hâte de voir l’évolution de leurs chronos !

Le 200 m : la réunion des athlètes du 100 m et du 400 m

Le 200 m paraissait moins excitant en début d’année, même si la lutte s’annonçait serrée. Pour cause, la discipline semble plutôt réunir les spécialistes de la ligne droite et du tour de piste avec Lyles, Coleman, Oduduru et Norman Jr.

Du côté des spécialistes du 100 m, Noah Lyles a été incroyable, il y a seulement quelques jours, au meeting Athletissima, en courant le demi-tour de piste en 19’’50, il a fait la 4ème meilleure performance mondiale de tous les temps, derrière Bolt, Blake et Johnson.

Les autres spécialistes de la ligne droite ne peuvent être qu’outsiders, comme Christian Coleman (19’’97) et Divine Oduduru (19’’73). Alors que du côté des coureurs du 400 m, Michael Norman Jr affiche un chrono de 19’’70. Rai Benjamin montre aussi un bon potentiel sur la distance mais devrait se concentrer cette année uniquement sur le 400 m Haies.

Une Amérique à nouveau dominante ?

L’Amérique semble avoir trouvé la relève de Michael Johnson et de Jérémy Wariner sur le demi-tour et le tour de piste en les personnes des deux colocataires Michael Norman Jr et de Rai Benjamin. Noah Lyles et Christian Coleman auront quant à eux comme mission de faire oublier leurs compatriotes des années 1980 et 1990 sur le 100 m souvent impliqués dans des affaires de dopage. Toutefois, Noah Lyles a un potentiel « Bolt » avec des performances aussi intéressantes sur le 100 m que sur le 200 m.

Geoffroy Brändlin

Etudiant à l'Université de Lausanne (SUI) et coureur de fond et demi-fond

Articles similaires