Proposez-nous votre article !

Ambrì-Piotta HC - HC Lugano : les origines de cette rivalité historique

Posté le 29/10/2019 par Simone Roncoroni rubrique Hockey sur glace

972
0'

Les joueurs du HC Lugano après une victoire - Photo Fabien Perissinotto
Le sport est composé de plusieurs éléments sur lesquels il est possible de porter des analyses sous différents angles. La joie de la victoire par exemple, qui s'oppose à la frustration de la défaite, voire la passion et l'enthousiasme des athlètes ou encore les rivalités historiques qui nourrissent les rencontres les plus passionnantes. Rivalités qui, parfois, sortent de la simple manifestation sportive pour s'étendre dans la vie de tous les jours des joueurs, des supporters et des dirigeants. Le point culminant de ces rivalités, la quintessance de tout sorte cet antagonisme, se situe dans le match le plus attendu et le plus médiatisé : le derby.

Dans le championnat suisse de hockey plusieurs équipes sont du même canton, ou dans un canton du même idiome, où une rivalité s'est développée sur des années de compétition. Notamment, la promotion du Lausanne HC en National League en 2013 a redonné à la Suisse romande la brûlante rivalité entre celui-ci et le Genève-Servette HC. Cependant la journée du 29 octobre du championnat nous donne la possibilité de parler d'un autre derby aussi fascinant que le derby romand : le derby tessinois. HC Lugano et Ambrì-Piotta HC vont s’affronter ce soir à la patinoire « leventinese la Valascia » dans un match qui nous promet, comme d'habitude, de transmettre des émotions exclusives aux supporters des deux équipes.

Le derby tessinois

Le derby tessinois scinde le canton de langue italienne en deux : supporter les deux équipes n'est pas admis au Tessin lorsqu'on parle de hockey. Nous sommes soit « Bianco e Neri » les supporters de Lugano, soit « Bianco e Blu » les partisans d'Ambri-Piotta. Une fidélité qui scinde le canton à cause de la couleur des maillots des deux équipes, mais qui rapproche aussi les tessinois entre eux par leur passion commune de ce sport. Le derby devient ainsi l'événement le plus important de la saison, le match à ne pas manquer et donc le match à gagner impérativement. L'enthousiasme pour le derby ne se perçoit pas seulement le jour du match : chaque derby va bien au-delà des 60 minutes de jeu. La presse en parle, les supporters discutent et se disputent pour défendre leurs couleurs. La pression sociale et médiatique grandit de jour en jour au fur et à mesure que le match s'approche. Une pression qui motive les joueurs et les entraîneurs et qui témoigne de la portée de cet événement. En effet les enjeux dépassent les trois points que le match met à disposition. Un derby peut véritablement changer une saison. Gagner un derby signifie récupérer la confiance des fans et les faveurs de la presse, ce qui se traduit souvent par un élan d'enthousiasme pour les prochains matchs, un tournant qui permet de sortir d'une période négative. Au contraire, la défaite dans un derby entraîne la frustration des joueurs et des supporters, ce qui a comme effet de rajouter de la pression sur le coach de l’équipe.

Les équipes

La rivalité entre Ambrì et Lugano doit être comprise en dehors de la patinoire, à partir de leur représentation pour le canton. Fondé en 1937, le Ambrì-Piotta Hockey Club est l’équipe tessinoise la plus ancienne. La patinoire se trouve dans la petite commune d’Ambrì de Quinto, au sommet de la Valle Leventina. A partir des années 80 l'équipe trouve sa place de manière stable dans la National League A pour s'affirmer comme une des équipes historiques du championnat suisse. Malgré le fait que le championnat suisse manque toujours au palmarès des leventinesi, le club peut se vanter de plusieurs succès au niveau international. En particulier deux IIHF Continental Cup (La Coupe continentale de hockey sur glace européenne) consécutives en 1999 et 2000. Une petite réalisation dans les montagnes au pied du Saint Gothard qui fait encore entendre sa voix parmi les plus puissants clubs suisses. Une belle réalisation qui fait parler les nostalgiques et qui s'oppose aux fortes lois des marchés qui voient l'argent comme moyen unique pour atteindre le succès sportif.

L'autre club emblématique du Tessin est complètement différent. Le Lugano Hockey Club et sa ville au bord du lac sont l'antithèse du petit village dans les montagnes dont on vient de parler. Le club des Bianconeri est fondé en 1941 et fait partie encore aujourd'hui des clubs les plus titrés du championnat suisse. L'arrivée de l'entrepreneur Geo Mantegazza en 1978 ouvre au club une période de victoires et de succès. Son apogée se situe entre 1986 et 1990 quand les tessinois sont capables de remporter 4 championnats consécutifs grâce à la direction de l'entraîneur suédois John Slettvoll, une vraie icône pour le hockey tessinois. En total la vitrine des Bianconeri compte 7 championnats dont le dernier en 2006 (en finale contre HC Davos). Des possibilités financières élevées ont permis au club de se stabiliser dans les premiers équipes suisses en comptant souvent sur l'apport d'excellents joueurs étrangers, qui ont fait l'histoire du club. Le dualisme entre les deux équipes tessinoises dépasse donc la pure rivalité sportive, elle symbolise l'opposition entre deux mondes. La riche ville d'un côté et le petit et plus pauvre village des montagnes de l'autre.

Le moment clé de la rivalité

Depuis le premier derby joué à Lugano le 11 décembre 1964 et gagné 6-3 par Ambrì-Piotta, les deux équipes tessinoises se sont affrontées un total de 228 fois. 137 matches ont été gagnées par le Lugano HC contre 78 derbys gagnés par les Biancoblu. 12 derbys se sont terminés à égalité à cause des anciennes règles du championnat suisse. Les rapports de force entre Ambrì et Lugano se sont transformés et modifiés au cours des années. Les derniers championnats ont vu l'équipe des Bianconeri se placer au-dessus des cousins Biancoblu dans le classement et jouer régulièrement les play-off. Cependant, chaque derby est un match qui sort de la logique du championnat et qui annule tous les pronostics. Le moment culminant de la rivalité a été atteint en 1999, quand dans la finale des play-off les deux équipes se sont retrouvées face à face. Pour la première fois, et jusqu'à présent la seule fois de l'histoire du hockey suisse, les deux clubs tessinois s'affrontaient en finale du championnat. Une finale qui encore aujourd'hui fait discuter les supporters entre moqueries et sarcasmes et qui a littéralement bouleversé un canton entier. Finalement, la finale a été gagnée par le HC Lugano. Toutefois, malgré la défaite, les Biancoblu ont pris leur revanche en gagnant la IIHF Continental Cup la même année.

Lugano et Ambrì ont donc toujours apporté du spectacle, autant sur la glace avec une grande intensité de patinage et une vitesse du jeu spéciale, que dans les tribunes où les supporters s'affrontent pour le meilleur chant dans une patinoire toujours pleine. Une ambiance attendue mardi 29 octobre à la Corner Arena, la patinoire de Lugano, dans laquelle les deux équipes s'affrontent dans un moment délicat pour le championnat. Après un départ compliqué, les formations tessinoises ont été capables de se réorganiser et de réagir aux difficultés, même si elles sont encore à la recherche de régularité dans leurs résultats. Le derby pourrait représenter l'occasion pour Lugano de confirmer ses dernières victoires face à Berne et à Zoug. Par contre, après sa défaite à Genève Ambrì-Piotta cherche à retrouver la victoire en championnat. Une victoire qu’elle attend depuis le 18 octobre.

Simone Roncoroni

Etudiant à l'Université de Lausanne (SUI)

Articles similaires